La costochondrite : qu’est- ce que c’est ?

D’une manière générale, on arrive pas à détecter sa cause. Pourtant, elle provoque des douleurs considérables surtout lorsque celui qui en souffre tousse ou respire profondément : c’est la costochondrite. Excepté ces douleurs, elle augmente la sensibilité au niveau du sternum chez l’homme. Ensemble, découvrons davantage sur ce mal et comment y remédier.

Les causes plausibles de ce mal

Comme vous avez pu le lire, la costochondrite n’a pas vraiment de cause fixe. Toutefois, certaines éventualités sont à envisager. On parle des inflammations, des coups sur la poitrine ou des diverses infections… En addition, on peut parler du stress, d’une arthrose, des mouvements physiques répétés, de l’anxiété.

En effet, les douleurs provoquées par la costochondrite s’amplifient au fur et à mesure que les bras sont touchés. Précisons que ces douleurs ne surviennent pas soudainement. Il est primordial de bien analyser les symptômes présents afin d’appliquer les soins nécessaires. Il existe donc des traitements efficaces contre ce mal.

Les remèdes pour contrer ce mal

L’efficacité de la glace dans certains cas de figure n’est plus à démontrer. Son application sur les parties douloureuses pendant 10 ou 15 minutes procure une satisfaction sans équivoque. Cette pratique doit se faire environ trois fois en 24 heures. Elle lutte également contre l’inflammation. Il est conseillé de mettre toute la glace dans une serviette afin de diminuer le froid.

En ce qui concerne les cas évolués, un produit anti-inflammatoire serait approprié. Mais si vous êtes dotés d’une peau plus ou moins sensible, n’hésitez pas à contacter votre docteur. Celui qui souffre d’un tel mal ne doit plus faire d’activité physique au risque d’accentuer l’intensité au mal. Il doit par contre faire des exercices de respiration.

Parfois, les douleurs augmentent malgré les pommades et les petits soins appliqués. Dans ces cas de figure, il faut impérativement faire recours à un médecin. Nonobstant les douleurs atroces que la costochondrite peut engendrer, elle disparaît en 3 semaines maximum. Maintenant que vous en savez plus, vous n’aurez plus à stresser lorsque ces douleurs reviendront.